En 2018, je fais attention à ma consommation

Avec cet article, je commence une nouvelle catégorie : celle du « consommer mieux ». Elle recensera des recettes de fait maison, aussi bien pour les repas que les produits ménagers, les petits déjeuners, et tout ce qu’il est intéressant de faire soi même.

Je ne cherche pas à vous parler en tant qu’experte du bio ou du veganisme : il y a des tas de personnes qui font ça bien mieux que moi. Non, ce que je voudrais, c’est qu’à travers mes expériences, vous puissiez vous interroger, échanger, et vous sentir accompagné par quelqu’un qui est comme vous.
Ca fait 2 ans maintenant que j’ai entamé cette prise de conscience, j’avais écrit mon tout premier article à ce sujet que vous pouvez lire juste ici.
Pourquoi cette démarche ? Je dirais plutôt « pourquoi seulement maintenant ? ». Il est urgent d’ouvrir les yeux, pour nous, notre santé, celle de la planète et de nos enfants. J’ai aussi envie de leur transmettre les bons gestes, les bonnes habitudes pour être reconnaissant et prendre soin de la Terre… J’ai aussi envie de me mettre un coup de pied au cul au lieu de me trouver des excuses type « j’ai pas le temps », « c’est pas moi qui vais changer le monde » et autres réflexions à la con.

Avant d’écrire mes premières recettes, il faut que vous raconte un peu le contexte. Je suis extrêmement gourmande, vraiment. J’ai toujours eu un bec sucré, et j’ai très souvent mangé des sucreries jusqu’à l’écoeurement. Une journée normale comptait pour moi davantage de desserts que de plats. Lorsque j’essayais de faire attention, je tenais 2 jours, maximum 3 sans produits sucrés. Une véritable addiction qui a altéré mon rapport à la nourriture : je n’ai pas faim mais j’ai besoin de grignoter, encore plus si je suis chez moi. Je suis écoeurée mais je vais reprendre un carré de chocolat.
Le problème dans tout ça, c’est l’addiction au sucre, mais aussi le fait que tous les produits que je consommais en masse étaient industriels : Coca, gâteaux, céréales, cacao, jus, Mac do, Kinder… En plus de représenter un danger pour la santé (trop de sucre/de gras mais aussi des produits nocifs), ça représentait aussi un grand budget !

Il y a encore 3 ans, si on était venu me faire la morale pour me dire qu’il faut manger bio et tout faire soi-même, j’aurais probablement été dans le déni et l’excuse facile, prétextant que manger bio coûte trop cher, et que quand on travaille, on n’a pas le temps de faire tous les repas maison. Je comprends donc que vous n’êtes peut être pas prêt(e) à entendre ça, que vous me prenez pour une bobo ou pour une nana qui fait ça parce qu’elle bosse de chez elle, elle a le temps.
Une fois que tout ceci aura muri dans votre tête, revenez, et on en discutera avec plaisir !

Je ne change pas mon alimentation dans le but de faire un régime. D’ailleurs, je trouve qu’un « régime » est une belle connerie : on ne sera pas bien dans son corps (ni dans sa tête) si on se prive et qu’on se frustre. A mon sens, mieux vaut apprendre à bien manger, plutôt que de se faire une diète drastique. Bref.
Je ne vous propose donc pas des recettes diététiques, car il y a du beurre, du sucre, de la crème, mais des recettes faites maison, avec de bons ingrédients, pour éviter les produits industriels, additifs et dangereux pour la santé.

Mon but n’est pas de vous convertir à quoi que ce soit, ni de vous prouver que ma façon de faire est meilleure que la vôtre. Ce n’est pas non plus de vous culpabiliser ou de vous mettre en compétition.
L’idée, c’est simplement de partager avec vous toutes mes petites recettes et mes réflexions, mon cheminement vers ce mode de vie plus sain : consommer mieux, moins, réduire nos déchets, ne pas utiliser de produits douteux et faire un maximum nous-même.

6 Commentaires

  1. J’étais réfractaires il y a quelques années mais avec la naissance des enfants je me pose beaucoup de questions sur l’industriel, sur les ingrédients cracra… Alors je ne fais pas que du tout maison mais jour après jour, semaine après semaine j’essaie de m’améliorer. Je te remercie par avance des recettes que tu partageras. Pressé de te lire

    1. Et oui, la maternité entraine bien des changements !
      Bravo pour cette prise de conscience et merci pour ce joli commentaire !

  2. Je suis un peu dans la même démarche de faire attention à ce qu’on mange, essayer de réduire mes déchets, limiter la consommation de viande (j’essaie de pas en mettre dans les repas du soir). Je fais du pain qd j’ai le temps, belle maman me fournit en compotes maison que je mets dans des gourdes réutilisables pour mon loulou, je fais mes yaourts.. bref on n’est pas parfait ms si tout le monde fait qqs efforts c’est super! Ma plus grosse fierté en matière de zéro déchet et surtout d’évolution en terme de consommation( je dis fierté pcq je m’y tiens depuis plus d’un an!) C’est d’avoir zappé démaquillant et cotons pour un gant démaquillant (démaquillage à l’eau au final), de faire ma lessive (hyper facile!), Et d’avoir laisse tomber le gel douche pour le savon. Bref, j’adhère à ce genre d’initiative et je suivrai attentivement tes petites recettes!

  3. J’ai hâte d’en lire plus ! Si je suis encore très ancrée dans de mauvaises habitudes pour de mauvaises raisons, la naissance de mon deuxième enfant (et le fait que mon aînée mange maintenant la même chose que nous) me fait de plus en plus réfléchir à ce que je veux leur transmettre. Ce n’est pas tout à fait la même démarche : j’aimerais qu’ils mangent plus équilibré, qu’ils connaissent plein de goûts, aient plaisir à manger, et si possible leur épargner ce rapport à la nourriture addictif que j’ai et que vous décrivez si bien. Mais cela peut s’en rapprocher sur plein de choses et puis c’est peut-être l’occasion d’aller vers une consommation plus écolo …
    Bref, ce commentaire est beaucoup trop long, tout ça juste pour dire : merci de partager tout ça avec nous ! 🙂
    Ps : vos enfants sont d’une mignonnerie absolue ^^

  4. Depuis que je suis tes insta stories sur ta démarche, j’ai aussi envie de me lancer! J’avais l’impression que ce n’était pas pour moi vu ma fatigue et mes enfants en bas âge mais tu montres que petits pas après petits pas on avance et ça me motive!! D’autant plus que je me reconnais un peu dans ton quotidien alors je me dis que je peux le faire aussi!! Merci de m’avoir donné le déclic avec tes mots non culpabilisants et tes actions concrètes! Jessica

    1. Merci beaucoup Jessica pour ton commentaire, je suis touchée !
      En effet ce n’est pas évident de changer ses habitudes, et on manque tous souvent de temps, mais même si le cheminement est long, c’est possible. Bravo à toi car le plus dur c’est d’avoir le fameux déclic !

Laisser un commentaire