Ma petite bibliothèque familiale

Ca fait un long moment que cet article était dans mes brouillons. L’avantage, c’est qu’aujourd’hui j’ai encore plus de recul pour le compléter !

Je voulais au départ vous parler seulement des livres que ma fille aime le plus, et puis finalement, j’élargis le sujet en incluant les livres de toute la famille (bon, ceux de ma fille et les miens quoi: mon mec est plutôt films que livres, et mon fils s’intéresse à ceux que lit sa soeur, évidemment).

Les livres pour les enfants

J’ai toujours été une fan de lecture. Toute petite déjà, je lisais tout ce que j’avais sous la main: de l’étiquette du pot de moutarde à table, au flacon de gel douche. J’ai encore quelques livres de quand j’étais enfant, que j’ai bien sûr donné à ma fille, c’est quand même génial de la voir s’y intéresser autant que moi il y a quelques années !
On a de grands classiques comme les contes de Grimm, quelques « Martine » ou encore des livres musicaux, mais ici j’ai envie de vous parler de nos vrais coups de coeur, à toutes les deux.

Grosse colère de Mireille d’Allancé

L’histoire: C’est un petit livre avec une histoire toute simple mais bien imagée: un petit garçon est énervé et sent la colère monter en lui. Elle est représentée comme une grosse chose rouge. Elle lui propose de tout casser, mais peu à peu, le petit garçon sent que ça va trop loin, il demande à la colère d’arrêter, de se calmer, et plus il lui dit ça, plus elle se rétrécit, jusqu’à ce qu’il puisse la ranger dans une boîte.
Notre avis: C’est un livre de base à avoir pour les enfants qui ont du mal à gérer leur colère, et même pour tous les enfants. Maintenant qu’elle le connait bien, ma fille « matérialise » sa colère en imaginant cette grosse chose rouge, et elle m’a souvent demandé de lui lire cette histoire quand elle est énervée. Ca n’a pas réduit les colères, mais ça l’a beaucoup calmée quand elle était inconsolable.
Disponible ici

Couleurs de Hervé Tullet

C’est un livre avec peu de texte, qui est très ludique et fait participer l’enfant. Les yeux de ma fille sont plein de magie à chaque fois que je tourne les pages. Du même auteur et dans le même esprit « peinture », je vous conseille également « Un livre » et « On joue » qui sont des merveilles également. Avec son doigt, en tapant dans ses mains, en applaudissant, les couleurs changent de taille, de place, de forme… C’est vraiment un coup de coeur !
Disponible ici

Jeu d’ombres et Jeu dans le noir de Hervé Tullet

Encore des livres très ludiques, qui mettent des paillettes, même dans les yeux des parents. J’ai adoré les découvrir avec ma fille, et elle les redemande très souvent. Mon fils aussi se montre très intéressé, surtout par « jeu d’ombres » car le combo noir et blanc + les formes très graphiques l’attirent forcément.
Dans l’un, on se sert de la lumière pour projet des ombres et raconter l’histoire, dans l’autre, il faut imprégner le livre de lumière avant de se mettre dans le noir et de découvrir les dessins phosphorescents.
Disponibles ici et ici
Mais en fait, TOUS les livres d’Hervé Tullet sont merveilleux ! A retrouver ici

Mon amour de Astrid Desbordes

C’est un classique et vous en avez certainement déjà entendu parler. C’est un livre magnifique qui raconte l’amour d’une maman pour son fils, dans les moments du quotidien, quand ça se voit et quand ça ne se voit pas.
La conclusion est juste sublime, les dessins sont doux et parfaitement adaptés, bref, il m’a fait pleurer plusieurs fois celui là !
Disponible ici

Balthazar et comment sont faits les bébés de Marie-Hélène Place

Je cherchais un livre réaliste sur la conception, la grossesse et l’accouchement. Pas question de dire à ma fille que bébé arrive là par magie et sort de mon nombril, ou bien sera livré dans un chou !
Pour autant, je n’ai pas envie de devancer ses demandes non plus, donc évidemment on ne rentre pas dans les détails tant qu’elle ne le demande pas. Ce livre raconte qu’au tout départ, il y a beaucoup d’amour, tellement que les deux parents s’enlacent et font l’amour. Ensuite, un spermatozoïde est envoyé dans le ventre de la maman et rencontre l’ovule (il y a une déclinaison pour les jumeaux aussi). Pendant 9 mois, la maman s’arrondit, le bébé grandit, se retourne, et puis un jour, les parents vont à l’hôpital pour pousser le bébé. Il y a un petit carton à tirer pour faire sortir le bébé. C’est un livre très doux, bien imagé, qui ne raconte ni trop ni trop peu, et ma fille l’adore.
Disponible ici


En règle général, on aime tous les livres de Balthazar et Pépin, son doudou. Ils sont réels, aident à développer le langage, avec des histoires douces et qui montrent des situations du quotidien. On a par exemple Caresse le chat, Tout propre, Bonjour au revoir, A table ou encore L’imagier Montessori de Balthazar.

J’ai cherché des livres pour la préparer à être grande soeur, mais j’ai eu beaucoup de mal à en trouver un qui me plaisait. Le problème ? Ils parlent quasiment tous de jalousie: la petite fille ne veut pas que le bébé lui vole ses parents, le petit garçon n’est pas content… Bref, j’ai l’impression que ça conditionne les enfants à vivre ça comme quelque chose de stressant, alors que parfois il ne manifestent pas d’inquiétude.
J’ai opté pour « J’attends un petit frère » de Marianne Vilcoq, mais même si ma fille l’adore, et que j’aime beaucoup le format avec les pages à déplier, on retrouve quand même cette jalousie de fond qui me dérange un peu…

Les livres pour les parents

Dans ma bibliothèque de maman, il y a évidemment les livres qui m’ont permis de me préparer à l’accouchement naturel, il y a les livres pour comprendre son bébé, et ceux pour essayer de traverser les premières années de vie de son enfant sans devenir dingue !

J’accouche que faire de la douleur de Maïtie Trélaün

C’est un livre qui m’a confortée dans l’idée d’accoucher sans péridurale, tout d’abord pour ne pas faire obstacle au processus d’accouchement (libération des hormones, progression du travail…) mais aussi pour ne pas faire subir les conséquences de ce produit à mon bébé.
C’est aussi une lecture qui m’a permis de me préparer mentalement à ce que j’allais traverser, de lire des témoignages de femmes qui l’ont fait avant moi. Bref, une vraie inspiration rassurante pour moi.
Disponible ici

Il pleure que dit il de Priscilla Dunstan

C’est un livre que j’ai reçu en avant première, lors de sa sortie dans les collections Isabelle Filliozat. Il présente le résultat d’une grande étude réalisée sur des centaines de bébés, et qui propose une classification des pleurs. Le but est évidemment d’aider les parents à comprendre ce que « disent » leur bébé, selon le son produit, l’expression du visage…
Le petit plus, c’est le tableau récapitulatif en début de livre, très clair. C’est une lecture très intéressante qui permet de chercher à différencier chez son enfants ces 10 « mots », dont 3 sont prononcés dès la naissance.
Disponible ici

J’ai tout essayé d’Isabelle Filliozat

C’est un incontournable quand on s’intéresse à l’éducation bienveillante. Il nous permet à la fois de comprendre pourquoi l’enfant réagit comme ça, pourquoi il vit ses sentiments de façon si intense (grandes joies comme grosses colères), mais il nous rassure aussi puisqu’on se dit: ok, c’est normal, ce n’est pas moi le problème.
J’aime beaucoup le côté concret de ce livre: il donne des cas réels (l’enfant dans un supermarché, le regard des autres, les commentaires de la famille) et des solutions à appliquer. On n’est pas juste sur de la théorie, il donne de vraies clés pour débloquer certaines situations, à condition bien sûr d’accepter de se remettre en question !
Disponible ici

J’ai également une petite sélection de livres qui nous font voir la parentalité autrement, ou au moins nous questionner sur ce qu’on croit savoir depuis toujours, par reproduction de ce qu’on a vécu enfant.

Les lois naturelles de l’enfant de Céline Alvarez

Ce livre s’intéresse plus particulièrement à l’éducation scolaire de nos enfants. Il est le fruit d’une étude réalisée par l’auteure, dans une maternelle de ZEP. Elle a appliqué une méthode issue de sa réflexion: le système éducatif traditionnel n’est pas adapté et freine la volonté d’apprentissage naturelle de l’enfant.
Et le résultat est là: après 2 ans de sa méthode, « 100% des enfants de grande section et 90% des moyens présentent d’excellentes compétences en arithmétique, et développent de grandes qualités morales et sociales » contre plus de 40% des enfants qui sortent du primaire « classique » avec des lacunes qui les empêchent de poursuivre une scolarité « normale ».
Disponible ici

Le bébé est un mammifère de Michel Odent

Ce livre parle de naissance respectée, et de tout le processus naturel, mécanique, animal, mis en place par le corps pour faire naître son bébé. Il évoque plusieurs concepts et théories, sur le début de l’allaitement avec le colostrum,le réflexe d’éjection du foetus… Très intéressant !
Disponible ici

Message d’une sage femme pour une naissance libre de Ariane Seccia

C’est un livre conseillé par ma sage femme, que je n’ai pas encore lu, et qui lui a rappelé la naissance de mon fils (à lire ici). Il aborde la notion psychologique de l’accouchement, s’ouvrir pour laisser sortir son bébé. Il parle des peurs universelles des mères: de ne pas être une bonne maman, de mourir pendant l’accouchement… Ce livre a pour but de proposer des outils pour vivre un accouchement libéré de toutes ces peurs, et mettre au monde un enfant serein.
Disponible ici


Evidemment, la liste n’est pas exhaustive, mais ils font vraiment partie de mes incontournables.
Récemment, j’en ai découvert plusieurs autres qui me font bien envie, notamment:

La couleur des émotions, qui donne des clés pour comprendre et contrôler tout ça
Je t’aime presque toujours, sur les différences de caractère
Le livre qui explique tout sur les parents, que je trouve génial pour offrir à son ado, comme un clin d’oeil ou un moment de complicité
J’apprends à me relaxer, pour ma petite fan de yoga
Le grand livre animé du corps humain, chez Nature et découvertes, qui est extrêmement ludique et bien fait

 

Et vous, quels sont vos classiques, quels livres vous font envie ?

2 Commentaires

  1. Notre bibliothèque ressemble à la tienne 🙂

    1. Ce sont des valeurs sûres !

Laisser un commentaire